Axa Banque
Consommation
 
Ethique
 
Famille
 
Immobilier
 
Placement et Fiscalité
 
Sécurité et Paiement
 


1_h2_art_dm_coutScolarite.gif

Coût d'une scolarité

S'il y a bien un budget sur lequel il est difficile de faire un trait c'est bien celui de l'école. Entre les fournitures, la cantine et les autres frais, l'addition s'avère souvent salée. Combien vous coûte votre chérubin ?


Une question de choix 

Les Français ont le choix de scolariser leurs enfants via :

L'école publique

Elle dépend entièrement de l'Éducation Nationale et des collectivités locales.

L'enseignement privé:
La grande majorité des établissements privés sont sous contrat avec l'État, ils respectent les choix pédagogiques et les programmes fixés par l'Éducation Nationale. En contre partie l'État et les collectivités territoriales participent aux frais de fonctionnement des établissements et rémunèrent les personnels enseignants et non-enseignants. Nous les appellerons établissements semi-privés.
Quelques établissements privés ne sont pas liés financièrement ni pédagogiquement à l'État, ils sont hors contrat. Les frais de scolarité s'élèvent à plusieurs milliers d'euros par an. Nous n'en parlerons pas dans cette étude.

 

Les frais de scolarité 

Public, semi-privé, qui finance quoi ?
Le choix est important car les frais engagés ne sont pas les mêmes.

Pour les établissements publics
De la maternelle au lycée la règle est la gratuité.

Dans les établissements semi-privés
Une participation aux frais de fonctionnement de l'établissement est demandée aux familles (investissements mobiliers et immobiliers, actions éducatives spécifiques, actions pastorales…)

D'un établissement à l'autre les modes de tarifications varient :
- Une tarification unique s'appliquant à tous.
- Une tarification modulée selon le principe du quotient familial.
- Des réductions conséquentes sur le deuxième, le troisième… enfants d'une même famille.

Ces coûts varient aussi suivant le lieu d'implantation de l'école.


Les coûts moyens annuels des frais de scolarité dans les écoles semi-privées :


Pour les grandes agglomérations
École : Entre 300 et 600 €
Collège : Entre 600 et 900 €
Lycée : Entre 760 et 1 200 €

Pour les petites et les moyennes agglomérations :
Ecole : Entre 150 et 300 €
collège : Entre 300 et 450 €
Lycée : Entre 380 et 600 €

Chiffres donnés par le magazine " Enseignement Catholique Actualités "

 

Les dépenses de la rentrée 

Les manuels scolaires

De l'école primaire au collège,
les manuels sont fournis par les établissements grâce aux dotations des municipalités dans le premier cas et aux conseils généraux dans le second. Il est demandé de plus en plus souvent aux parents d'acheter des livres annexes notamment pour les langues vivantes et l'éducation civique. On arrive à des coûts approchant les 50 euros.

Au lycée,
les manuels scolaires sont à la charge des élèves. Avec un prix moyen d'une vingtaine d'euros par livre neuf, la facture s'élève pour chaque année à environ 200 euros, auxquels il faut rajouter le coût de livres annexes d'exercices, de grammaire, dictionnaires… (environ 50 euros).

Le marché de l'occasion est un bon moyen d'alléger la note... quand les parents ne sont pas obligés d'acheter la nouvelle édition pour cause d'actualisation des programmes ! À chaque nouvelle rentrée, des bourses aux livres sont organisées dans beaucoup d'établissements scolaires et dans les permanences des associations de parents d'élèves. Certaines librairies vendent aussi les manuels de "seconde main".


Les fournitures

Dès le mois d'août, cartables, crayons et autres matériels scolaires investissent les rayons des grands magasins. Entre les exigences des enseignants et celles des enfants, les achats des fournitures nécessitent un budget conséquent.
Il est très difficile de brosser un tableau des listes de fournitures. Elles varient d'un établissement à l'autre et leur coût peut être multiplier par plus de deux pour le même niveau scolaire.

Coûts des fournitures (équipement sportif compris)
Maternelle : De 0 à 50 €
Cours préparatoire : De 50 à 130 €
6ème : De 100 à 260 €
Seconde générale : De 110 à 250 €
Seconde professionnelle : De 250 à 600 € (suivant la filière)


L'assurance


Une assurance scolaire est-elle obligatoire ? Vaste question qui n'a pas de réponse claire. On considère que pour toute activité peri-scolaire, elle est nécessaire. Il est difficile en effet, d'en différencier maintenant le caractère obligatoire ou facultatif. La plupart des établissements l'exigent. Il faut compter en moyenne 15 euros par enfant et par an pour en souscrire une.

À qui s'adresser ? Au chef d'établissement, à votre assureur,, aux associations de parents d'élèves.


Coopérative, foyer

La coopérative scolaire pour le primaire et le foyer socio-éducatif pour les collèges et lycées permettent aux élèves d'organiser des activités extra-scolaires (voyages, clubs, carnaval… ). Presque tous les établissements en sont dotés.
Dans les établissements privés, ces frais peuvent être inclus dans les frais de scolarité qui s'élèvent en moyenne à 15 euros par an

 

Et tout au long de l'année 

La cantine

Tout le monde n'a pas la possibilité de faire déjeuner ses enfants le midi chez soi. Un budget "cantine" est donc à prévoir. Suivant si vous avez mis votre enfant dans un établissement public ou semi-privé, le prix n'est pas le même.

Dans le public
Pour l'école maternelle et primaire, la restauration scolaire relève de la municipalité, elle peut prendre en charge une partie des coûts. Les collèges et lycées gèrent eux-mêmes le restaurant scolaire, c'est le conseil d'administration qui fixe le prix du repas. Les situations sont très différentes d'un établissement à un autre. Calculer une moyenne n'aurait aucun sens. Les coûts varient du simple au quadruple. Dans telle école les parents paieront moins de 1 € et dans la commune adjacente le repas sera facturé 4 €. La fourchette du budget annuel se situe entre 150 € et 600 € pour environ 150 repas.

Dans le semi-privé
Il n'y a aucune aide de l'état ni des collectivités territoriales. Le coût est donc plus important que dans le public. Rares sont les restaurants scolaires dépendant du semi-privé qui proposent le repas à moins de 3,5 euros. Une majorité d'entre eux propose la demi-pension à l'année pour environ 800 € soit à peu près 5 € le repas.

Dans la grande majorité des établissements scolaires, publics ou semi-privés, les repas pris occasionnellement sont facturés plus chers.


Les sorties


Les voyages scolaires, les séjours linguistiques et autres stages ont aussi un prix. Il faut compter une dizaine d'euros pour une sortie d'une journée et jusqu'à 300 euros pour une semaine de classe de neige ou un séjour linguistique.

Le transport

L'école primaire de votre enfant est à 100 mètres de votre domicile mais maintenant qu'il rentre en sixième il est obligé de prendre le bus. Les dépenses de transport peuvent être très importantes suivant votre situation géographique et l'implication des collectivités locales.

 

Les aides 

L' ARS

L'Allocation de Rentrée Scolaire est versée aux familles pour les aider à faire face aux dépenses de la rentrée. Pour en bénéficier, il ne faut pas dépasser un certain plafond de revenu dit catégoriel. Ce revenu est calculé par la CAF en prenant en compte plusieurs facteurs ; l'enfant doit être âgé de 6 années au minimum au premier février qui suit la rentrée et ne doit pas atteindre 18 ans le 15 septembre de l'année scolaire.
L'allocation est de 272.57 euros par enfant et par an.


Les bourses


Au collège
La bourse des collèges est attribuée sous conditions de ressources, en fonction des charges des familles. Seuls les enfants scolarisés dans les collèges privés hors contrat non habilités par le recteur d'académie ne peuvent prétendre à cette bourse. Le montant maximum est de 331,47 euros par an.

Plus d'info sur le site de l'Éducation Nationale


Au lycée
Son montant varie entre 124,56 € et 498,24 € par élève et par année scolaire. Il est calculé en fonction des ressources et des charges des familles.
Des primes complètent le système de bourse des lycées : prime d'équipement, à la qualification, d'entrée en seconde, première et terminale.

Une bourse au mérite s'ajoute à celle du lycée. Comme son nom l'indique elle est attribuée selon les résultats scolaires notamment ceux du brevet des collèges. Le montant de la bourse s'élève à 800 euros par an et le lycéen s'engage à poursuivre ses études jusqu'au baccalauréat.

Plus d'info sur le site de l'Éducation Nationale


Les coups de pouce ponctuels : les fonds sociaux

Collèges et lycées sont dotés de fonds sociaux destinés à aider les familles qui ont du mal à assumer les dépenses liées à la scolarité de leurs enfants. Cette aide peut prendre la forme d'aides financières directes ou en natures : des dépenses relatives aux transports et sorties scolaires, l'achat d'appareils auditifs ou dentaires ou encore des soins bucco-dentaires. Un fonds social pour les cantines a été créé pour permettre aux élèves défavorisés de fréquenter le restaurant scolaire.

 

En savoir + 

Quelques exemples des coûts pour une année en :

 

Vous pouvez également consulter :

Éducation Nationale : www.education.gouv.fr

Service public :  www.service-public.fr

FCPE. Fédération Conseils des Parents d'Élèves. www.fcpe.asso.fr

PEEP. Parents d'Élèves de l'Enseignement Public. www.peep.asso.fr

UNAPEL. Union Nationale des Associations des Parents d'Élèves de l'Enseignement Libre.  http://www.apel.asso.fr